Le 01/11/2017

Sondage Harris Interactive"Les Français et le logement"

La Fédération SOLIHA a commandé un sondage auprès d’Harris Interactive intitulé « Les Français et le logement » afin d’analyser la vision des français sur les différents enjeux liés à la notion d’habitat. 

Quel regard les Français portent-ils sur différents enjeux associés au logement, à la fois en tant qu’habitants et en tant que citoyens ?

Enquête réalisée en ligne sur l’année 2017. Échantillon de 1 019 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

Que retenir de cette enquête ?

  • Les Français associent avant tout leur logement à l’idée de « confort », mais ils y identifient également de nombreuses pistes d’amélioration (prix, isolation thermique, isolation sonore, santé dans l’habitat, équipements sanitaires) et les jeunes se déclarent davantage ouverts à l’aide extérieure d’un expert associatif par rapport à la moyenne des Français.
  • Les Français indiquent être majoritairement attachés à des principes politiques forts sur la question du logement : mixité sociale (70 % positif), priorité du logement sur l’hébergement (70 % également) et maintien des personnes âgées à domicile plutôt qu’en établissement spécialisé (61 %)
  • Les Français expriment un a priori plutôt bienveillant envers différentes solutions innovantes en matière de logement, qu’il s’agisse d’intermédiation locative (52 % des propriétaires bailleurs pourraient l’envisager), d’habitat participatif (33 % des Français) ou encore d’habitat intergénérationnel (31 %)
  • Certaines personnes de condition modestes sont logées dans des logements privés via des associations. Les propriétaires de ces logements s’engagent à proposer un loyer modéré en contrepartie d’avantages fiscaux et de garanties contre les risques d’impayés ou de dégradations. Un propriétaire sur deux déclare qu'il pourrait envisager de confier un bien immobilier à une association d'intermédiation locative.
  • Près d’un Français sur trois affirme qu’il pourrait envisager de s’impliquer auprès des migrants dans sa commune. Parmi différentes pistes d’implication possibles, le don financier (35 %) arrive après le don de son temps (39 %) ou le bénévolat dans une association (39 % également).
  • Sept Français sur dix estiment que l’idéal d’un logement pour tous est préférable à des solutions d’hébergement et que tout le monde doit avoir la possibilité de vivre dans son propre logement (comme locataire ou comme propriétaire), quelle que soit sa situation sociale.

Contactez votre association

pin-small

Trouver l’association la plus proche

Tapez votre code postal afin de pouvoir contacter directement l’association de votre département.